Les informations sur la roséole peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

(7 votes, moyenne 4.86 sur 5)
ROSEOLE - Informations, Descriptions, Résultats, Témoignages. Symptômes, Diagnostic, Convulsion Fébrile. Virus, Définition, signes, contagion, prévention de la roséole, durée, traitement de la roséole. Témoignages. FORUM4.86 sur 50 basé sur 7 votants.


ROSEOLE

Informations, Descriptions, Résultats, Témoignages
Symptômes, Diagnostic, Convulsion Fébrile, Définition

 

 

Virus de la roséole

La roséole est une maladie virale chez les jeunes enfants, le plus souvent âgés entre 6 mois et 2 ans. La roséole est généralement marquée par plusieurs jours de forte fièvre, suivie d'une éruption cutanée caractéristique de la roséole, de même que par des pauses de la fièvre.

Deux virus communs et étroitement liés peuvent provoquer la roséole : l'Herpès virus humain (HHV) de type 6 et, éventuellement, de type 7.

Ces virus appartiennent à la même famille que l'herpès (HSV) même si le HHV-6 et HHV-7 ne causent pas les boutons de fièvre et/ou les infections génitales liés à l'herpès HSV.

Signes et Symptômes de la roséole

Un enfant atteint de roséole développe généralement une maladie des voies respiratoires supérieures, suivie d'une forte fièvre (souvent plus de 39,5°C) pendant une semaine. Pendant ce temps, l'enfant peut sembler difficile ou irritable et peut avoir un appétit et des ganglions enflés dans le cou.

La forte fièvre dur à la roséole se termine souvent brutalement et à peu près au même moment, une éruption plate ou en relief, de couleur rose-rouge apparaît et se répand sur le corps. L'éruption se propage généralement à la nuque, au visage, aux bras et aux jambes.

Une forte et rapide fièvre peut survenir avec la roséole et déclencher des convulsions fébriles (convulsions provoquées par de fortes fièvres) dans environ 10% à 15% des jeunes enfants.

Les signes d'une convulsion fébrile liée à la roséole peuvent être les suivants :

  • Une Perte de conscience
  • Des secousses (2 à 3 minutes) ou des spasmes dans les bras, les jambes voire le visage
  • Une perte de contrôle de la vessie ou des intestins

Si votre enfant est atteint de convulsion, appelez immédiatement les Pompiers ou amenez-le aux Urgences.

 

Contagion de la roséole

La roséole est une maladie contagieuse. La roséole se propage par le biais de minuscules gouttes de liquides provenant du nez et de la gorge des personnes infectées. Ces gouttes sont expulsées quand une personne infectées parle, rit, éternue ou tousse.

Les personnes qui respirent ces gouttes et/ou les touche, puis se touchent le nez et/ou la bouche peuvent alors être infectées.

Les virus causant la roséole ne se propagent pas durant les symptômes de la maladie mais avant le développement des symptômes de la roséole.

 

 

Prévention de la roséole

Il n'existe aucun moyen connu pour prévenir la propagation de la roséole.

L'infection de la roséole touche généralement les jeunes enfants et rarement les adultes laissant penser qu'une roséole subie durant l'enfance offre une immunité durable à la maladie.

Notons enfin que les cas de récidive à la roséole peuvent se produire mais restent très rares.

Durée de la roséole

La fièvre engendrée par la roséole dure de 3 à 7 jours, suivie d'une éruption cutanée qui dure de quelques heures à quelques jours.

 

 

Traitement contre la roséole

Pour établir un diagnostic, votre médecin devra réaliser un examen physique complet.

Un diagnostic de roséole est souvent incertain jusqu'à ce que la fièvre tombe et qu'apparaisse l'éruption cutanée. Un médecin prescrira alors généralement des examens pour s'assurer que la fièvre n'est pas causée par un autre type d'infection.

La roséole ne nécessite habituellement pas de traitement lourd, hormis celui visant seulement à réduire une fièvre élevée.

Notons que les antibiotiques ne peuvent pas traiter la roséole, cette dernière étant causée par un virus et non pas par une bactérie.

Traitement de la roséole à la maison

Jusqu'à ce que la fièvre due à la roséole tombe, il est conseillé d'installer votre enfant dans un endroit plutôt frais, en le rafraichissant avec une éponge ou avec une serviette trempée dans de l'eau tiède.

Pensez à ne pas utiliser de la glace ou de l'eau froide, mais aussi de ne pas le frotter avec de l'alcool et de ne pas le mettre près d'un ventilateur ou de le plonger dans un bain froid.

Pour la fièvre, des médicaments à base d'Ibuprofène peuvent aider à réduire la fièvre de votre enfant.

Attention : Ne pas donner pas d'Aspirine à un enfant qui souffre d'une maladie virale. L'utilisation de l'Aspirine, dans le cas des maladies virales, a été associée au Syndrome de Reye, pouvant notamment conduire à une insuffisance hépatique.

Afin de prévenir la déshydratation due à la fièvre, il est conseillé de faire boire son enfant : de l'eau avec des glaçons, des sodas allégés ou encore du bouillon. Si l'enfant est encore en cours d'allaitement, le lait maternel permet de palier la déshydratation.

Dans tous les cas, Appelez le médecin. Et appelez un médecin très rapidement si votre enfant devient léthargique, ne veut pas boire ou si vous ne parvenez pas à faire baisser la fièvre.

Si votre enfant a une crise, allez immédiatement aux Urgences.

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la ROSEOLE.

 

Forum et Témoignages sur la roséole

Nous vous proposons de laisser vos commentaires ci-dessous.

Cette page vous a interessé ? Vous pouvez la partager grâce aux boutons ci-dessous.

 

Commentaires  

 
0 #11 Laurette 28-02-2013 13:19
Citation en provenance du commentaire précédent de eve:
est ce qu'on peut encore attraper la roséole étant adulte?

Je voulais poser la même question? :cry:
Citer
 
 
+1 #10 Ptiloup 25-02-2013 15:11
A quels endroits se manifestent les éruptions cutanées?
Citer
 
 
+1 #9 Plouf 21-02-2013 13:46
Citation en provenance du commentaire précédent de Erica:
Lorsqu'il y a récidive de roséole, est-ce que le traitement habituel est toujours préconisé?

Ill faut vraiment l'avis de ton médecin d'abord!
Citer
 
 
-1 #8 Erica 13-02-2013 11:10
Lorsqu'il y a récidive de roséole, est-ce que le traitement habituel est toujours préconisé?
Citer
 
 
0 #7 Wilfrid 13-02-2013 11:08
Citation en provenance du commentaire précédent de Coco:
Rien ne vaut de consulter immédiatement un pédiatre car la santé des nourrissons est toujours très frêle et l'auto-médication n'est certainement pas conseillée sauf peut-être pour des cas bénins et habituels.

Je suis tout à fait du même avis
Citer
 
 
0 #6 Coco 05-02-2013 10:54
Rien ne vaut de consulter immédiatement un pédiatre car la santé des nourrissons est toujours très frêle et l'auto-médication n'est certainement pas conseillée sauf peut-être pour des cas bénins et habituels.
Citer
 
 
0 #5 Kévin 05-02-2013 10:52
Etant virale, je pense que la roséole n'est pas héréditaire...Je préconise l'avis d'un médecin pour me contredire au cas où!
Citer
 
 
+3 #4 eve 01-02-2013 14:29
est ce qu'on peut encore attraper la roséole étant adulte?
Citer
 
 
0 #3 carole 29-01-2013 14:02
est ce que le roséole est hereditaire
Citer
 
 
0 #2 Irmah 24-01-2013 15:26
On a toujours intérêt à mettre un masque dans ce cas :-x
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir